Le sénateur qui a exigé l’examen des voyages de plaisance d’Obama ignore ceux de Trump

Le président Trump coûte aux contribuables américains l’équivalent de plus de 100 millions d’euros pour ses sorties au golf, et parce qu’il a refusé de se départir de ses intérêts commerciaux comme tous les autres présidents l’ont fait, il gagne de l’argent grâce à ses dépenses scandaleuses. Trump facture littéralement le contribuable américain pour qu’il joue au golf ou traîne dans son club.

Que dit la Maison blanche ?

C’est la même Maison Blanche qui a assuré qu’une retranscription totale de l’appel d’une heure et demie de Trump avec Poutine allait être publiée en mai dernier. Ensuite, les Républicains ont bien mis l’accent sur l’hypocrisie en justifiant la violation de la loi par leur président suite à l’aide d’un pays étranger pour remporter les élections de 2016. Le président « arnaque » les contribuables pour ses propres entreprises, qui, ne l’oublions pas, ont connu des pertes sans précédent pendant au moins une décennie. Il a perdu plus d’argent que tout autre contribuable depuis dix ans. Peut-être que maintenant Trump a enfin trouvé un moyen de récupérer ses pertes et de renflouer ses caisses.

Les 100 millions d’euros dépensés à ce jour pour le golf présidentiel de M. Trump représentent 250 fois le salaire présidentiel annuel qu’il a décliné. C’est plus de trois fois le coût de l’enquête du conseiller spécial dont Trump se plaint continuellement. Il financerait pendant six ans le programme d’insertion des personnes à mobilité réduite dont Trump avait initialement divisé le budget par 2 pour économiser de l’argent. Interrogé sur ces coûts scandaleux pour le golf de Trump, le sénateur du Wyoming a dit tout ignorer sur la question. Le sénateur républicain de l’État de Caroline du Nord, qui a récemment fait la une des journaux lorsqu’un de ses commentaires suggérant aux Américains de renvoyer Obama au Kenya a refait surface, a rejeté ces accusations et a épinglé des « erreurs de calcul ».

La facture commence à être salée

Des journalistes ont analysé le coût des sorties de golf de Trump en utilisant des estimations prudentes, notant que non seulement il a joué au golf deux fois plus que son prédécesseur, mais aussi que ses sorties ont coûté trois fois plus cher que celles d’Obama. Pourtant, dans sa campagne, Trump avait promis de ne jamais jouer. L’habitude du golf de Donald Trump a déjà coûté aux contribuables au moins 100 millions euros incluant les frais de voyage et de sécurité supplémentaires. Certes, les Républicains sont outrés, après tout, ils ont passé 8 ans à critiquer le précédent président qui osait jouer au golf le weekend. Aujourd’hui, Trump se sert du golf pour se remplir les poches avec l’argent des contribuables, économisant ses dépenses de loisir qui sont réglées par l’État. Pour s’écarter encore davantage des normes, la Maison-Blanche refuse de communiquer clairement à ce sujet.

Comparons les coûts de Trump et d’Obama

Barack Obama a dépensé 30 millions d’euros pour des voyages de golf à l’extérieur de Washington DC, mais M. Trump a dépensé 100 millions d’euros pour la même activité. Une partie de l’argent des contribuables va dans la poche de Trump, alors qu’Obama a l’habitude de jouer au golf sur une base militaire. Obama ne possédait pas de terrain de golf. Il n’acheminait pas l’argent des contribuables à ses propres entreprises…

Vous aimerez aussi...