Le Pentagone va envoyer plus de troupes à la frontière mexicaine

Le Pentagone a déclaré qu’il prévoyait d’envoyer environ 450 soldats supplémentaires à la frontière avec le Mexique, dont une centaine de cuisiniers qui distribueraient les repas, rompant ainsi avec la politique antérieure visant à éviter tout contact entre les migrants. C’est le dernier signe d’un rôle croissant de soutien militaire de la part de l’armée américaine pour les politiques d’immigration du président Donald Trump parfois jugées « extrêmes ».

L’explication du président Trump

Plus tôt, Trump a déclaré qu’il devrait mobiliser davantage de militaires à la frontière avec le Mexique après avoir écouté des histoires concernant des migrants qui auraient traversé la frontière lors d’une collecte de fonds républicaine. Le Pentagone a déclaré précédemment que les forces américaines n’avaient pas l’intention d’interagir avec les migrants car elles soutiennent les agents frontaliers qui s’occupent de l’immigration illégale. En plus des cuisiniers, le Pentagone devrait envoyer environ 200 chauffeurs et une vingtaine d’avocats, selon les déclarations du porte-parole du Pentagone. Une partie des troupes distribuera des repas, ce qui leur permettra d’entrer en contact avec des migrants. Le porte-parole a expliqué qu’il s’agissait d’une humanisation de la politique souveraine des États-Unis pour montrer que l’administration Trump n’a jamais visé à persécuter les clandestins qui tentaient de rejoindre le pays.

Les troupes américaines aident les agents des gardes-frontières qui ont été débordés par l’augmentation du nombre de migrants demandant l’asile. Il y a quelques semaines, le Département de la sécurité intérieure a redéployé environ 800 agents à la frontière pour faire face à l’afflux d’immigrants, ce qui a entraîné un ralentissement des passages légaux et du commerce aux points d’entrée. Le porte-parole du gouvernement a déclaré que le ministre de la Défense par intérim n’avait pas encore signé la demande d’assistance du Département de la sécurité intérieure, mais qu’il était censé le faire dans un avenir proche. Il y a actuellement environ 5 500 soldats en service actif et de la Garde nationale près de la frontière, bien que ce nombre fluctue. On s’inquiète de plus en plus du fait que les militaires jouent un rôle de plus en plus important à la frontière avec le Mexique.

Que dit la loi américaine ?

La loi fédérale en vigueur depuis les années 1870 restreint l’utilisation de l’armée américaine et d’autres branches principales de l’armée pour l’application de la loi civile sur le sol américain, sauf autorisation spécifique du Congrès. Mais l’armée peut fournir des services de soutien aux forces de l’ordre, ce qu’elle fait à l’occasion depuis les années 1970. Plus tôt ce mois-ci, des militaires mexicains ont interrogé deux soldats de l’armée américaine au Texas. Une enquête militaire américaine a révélé que les soldats américains se trouvaient en territoire américain pendant l’incident, alors que les travailleurs mexicains pensaient qu’ils étaient au sud de la frontière. Le président Trump a fait de l’immigration l’un des enjeux majeurs de sa présidence et de sa campagne de réélection. Plus tôt cette année, il a déclaré une situation d’urgence nationale à ce sujet dans le but de réorienter le financement du Congrès vers la construction d’un mur le long de la frontière sud des États-Unis.

Vous aimerez aussi...